En route vers le Salar d’Uyuni…!

Octobre 2017

Après une grosse semaine à en prendre plein la vue dans les paysages époustouflants du désert d’Atacama, nous nous demandions si nous faisions tout de même la grande boucle du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez en Bolivie.
Nous avions peur d’être blasés de voir trop de beau paysages voyez vous…! Comme on devient compliqué quand on voyage !!

Non, il ne fallait pas exagérer, cette région est réputée pour être magnifique, il serait dommage de passer à côté par peur d’être lassés par une énième sublime lagune ! (Les questions existentielles du voyageur…….)

C’est donc après avoir fait encore une fois le tour des agences de San Pedro et étudié toutes les possibilités pour rejoindre la ville d’Uyuni en Bolivie que nous avons décidé de prendre un tour en 4×4 de 3 jours depuis San Pedro, par une route alternative qui passe par moins de lagunes et plus de paysages diversifiés.

Dans le bus qui nous emmène à la frontière bolivienne, nous faisons la rencontre de nos compagnons de route. Marine, une française expatriée à Los Angeles qui voyage seule pour un peu plus d’un an. Anaïs, une française en voyage pour 3 semaines au Chili. Joao, un brésilien aussi en voyage au Chili. César et Yas deux chiliens complètement dejantés. Et Gustavo notre pilote bolivien fort sympathique.
On n’est pas encore partis qu’on sent qu’on a une bien bonne équipe pour ces 3 jours de voyage. Nous sommes rassurés, nous qui ne sommes pas beaucoup habitués aux tours organisés.

Après un bon petit déjeuner au pied du volcan, nous voilà partis sans Marine qui sera dans une autre voiture, mais que nous retrouverons heureusement à chaque étape.

Premier arrêt, la laguna Blanca, le froid nous pique les joues mais nous faisons l’effort de faire un petit tour de la lagune, très beau !

Ensuite, une autre lagune, où se reflète le volcan illimani dans une eau turquoise. Une autre lagune de toute beauté et de toute évidence, on ne s’en lasse pas !

C’est la qu’on découvre la passionnante passion de notre ami César. La photo de Playmobil en action ! Il imagine des saynètes et les met en scène dans les paysages. De grands moments de rigolade avec Gustavo qui n’en croit pas ses yeux.

Troisième arrêt, le désert de Dali. Une étendue de sable entourée de montagnes colorées et encore un peu enneigée. Magnifique !

Ensuite, les geysers. Un peu moins impressionnant que ceux de San Pedro mais nous les avons trouvés plus bruts et entourés de paysages colorés magnifiques. Le tout parsemé d’un peu de neige/glace découpée par le vent. Incroyable.

Nous terminons la matinée par un bon bain dans des eaux sulfureuses bien chaudes, très agréable malgré le monde ! Il faut dire qu’on s’était rarement baignés dans un environnement aussi beau !

Après le repas saucisse purée préparé par une cholita (native bolivienne avec sa tenue typique tresses et jupon), la première que nous apercevons, nous prenons la route pour rejoindre notre hotel. Nous passons par des paysages superbes, en rien comparable à ce que nous avions vu à San Pedro.

Pour terminer la journée, nous nous arrêtons admirer la laguna Colorada, un immense lac tout rose, à cause des algues et habitée par des milliers de flamands roses.

Le vent est hyper fort mais on passe un long moment dans le calme du lieu, à observer ces animaux majestueux. Superbe.


Le soir, nous dormons dans un village entouré de montagnes ocres. On se fait une petite bouteille de vin chilien devant un beau coucher de soleil en compagnie de Marine.

Soirée sympathique avec toute l’équipe avant de faire un gros dodo.

Le deuxième jour, nous partons vers un désert de pierres, toutes tailles et toutes formes. Vraiment beau (on commence à manquer de qualificatifs !).

Ensuite, on continue notre chemin à travers les lamas qui broutent une herbe plus verte que verte, vers la laguna mysteriosa, au beau milieu de ce même type de pierres ocre et découpées. Bluffant. Un des plus beaux paysages que nous ayons vus !

On s’amuse à les escalader et Gustavo nous attend bien patiemment !

Après le repas, nous nous mettons en route pour le village où nous allons dormir le soir et la route est belle et variée. On croise encore beaucoup de lamas qui se laissent parfois approcher.
On passe aussi par un ancien village minier aujourd’hui abandonné. Des allures de Far West…!

Le soir nous dormons dans un hotel fait de sel. Petite soirée à papoter de tout de rien avant d’aller dormir.

Le dernier jour, nous nous levons tôt pour aller regarder le lever de soleil sur l’île Incahuasi, pleine de cactus géants, au beau milieu du fameux Salar d’Uyuni.
Nous roulons dans la nuit et tout à coup, on sent le sol changer sous les roues. Nous roulons sur le sel qui craque sur notre passage.
Au fur et à mesure que nous roulons, le soleil révèle l’étendue blanche, à l’infini, sous le ciel coloré. Un de ces moments où le temps s’arrête presque.

On arrive pile à temps pour le lever du soleil, on grimpe à la hâte au sommet de l’île, impressionnés par le nombre de cactus et leur taille !
Le paysage est franchement magnifique, un des plus beaux lever de soleil qu’on ait vus !

Après le petit déjeuner, nous passons la journée sur le salar, à prendre des photos et à profiter du paysage. César sort tout son attirail sous nos regards curieux et passe des heures allongé sur le sel à prendre des photos de ses Playmobil. Nous, on est mort de rire, surtout Gustavo qui dit qu’il n’a jamais vu ça…!

Nous finissons ce super séjour par la visite d’une ancienne gare de trains désaffectée avec des vieux trains.

3 jours à visiter des paysages plus beaux les uns que les autres avec un chauffeur au top et une chouette équipe !

Infos et bons plans:

– Nous sommes partis avec l’agence Flamingo pour 108000cfp, c’était un peu plus cher que la route classique qui passe par plein de lagunes le 2eme jour et qui propose de dormir dans un refuge au lieu d’un village. Nous avions envie de voir des paysages plus variés plutôt qu’encore des lagunes pour le deuxième jour.

– ATTENTION ! Faites en sorte d’être acclimatés à l’altitude avant de faire le tour au Salar, on passe de 2500 à presque 5000m des le premier jour et franchement, passer ces trois jours incroyables à avoir mal à la tête et à vomir c’est vraiment pas cool !

Passez un peu de temps à San Pedro, faites au moins une excursion pour voir comment vous vous sentez avant de partir.

Une de nous a été vraiment bien malade pendant tout le séjour, c’est difficile de profiter !

– Au départ, nous voulions rejoindre Uyuni en bus puis faire le tour depuis là bas, ou même de Tupiza une ville plus au sud. En faisant les calculs nous nous sommes rendus compte que ça revenait moins cher (pas de beaucoup) de prendre un tour depuis San Pedro qui nous dépose à Uyuni et ça nous faisait gagner 2 jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.