Bora Bora – l’île des possibles

Septembre 2017

Apres notre séjour inoubliable de 3 semaines aux Tuamotus, on se dit qu’il est temps d’aller visiter un autre archipel de la Polynésie.

Les îles sous le vent nous font envie mais pas question de payer l’avion une fortune pour nous y rendre.
Aussitôt arrivés au port de Papeete depuis Fakarava, nous partons demander s’il est possible de monter sur le prochain cargo qui va aux îles sous le vent, et on comprend qu’il y a moyen, mais qu’il fait revenir le jour même. C’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd…!

On passe quelques jours à Tahiti en compagnie de Poema et du frère d’Elise, Norbert qui est gentiment venu nous chercher au quai !

Le jour du départ de l’Hawaikinui, Capucine, une amie d’amie de Gabrielle nous dépose au quai sans savoir si nous pourrons bien monter… Suspense…!

La chance est avec nous puisqu’il reste des places (contrairement à ce que nous avait dit l’agence), nous passerons donc la nuit sur le pont, en compagnie des autres passagers. Nuit compliquée car il y a beaucoup, beaucoup de vent, et même de la pluie, sur le pont qui est à peine abrité.

On a l’idée lumineuse de monter la tente pour se protéger… Mais c’est un lamentable échec, il y a vraiment trop de vent ! On la gardera quand même pour se protéger un petit peu du vent froid, on a donc passé la nuit sous la tente qui n’était pas montée sous le regard interrogateur des autres passagers…!

Nous avons décidé de nous rendre à Bora Bora car nous avons dans le viseur une petite île peu touristique au Nord de Bora Bora, Maupity. On se dit qu’on trouvera bien un pêcheur pour nous y emmener ! Sinon, nous pourrons prendre la navette qui part vers Raiatea et Tahaa, deux îles qui semblent agréables.

Apres un arrêt à Raiatea, nous pouvons déjà voir l’île mytique de Bora Bora qui se détache au loin, parmi le grand bleu. L’île est vraiment magnifique et on profite de la lenteur du bateau pour admirer les paysages.
Autour de midi, nous arrivons à destination, après avoir traversé toutes les nuances de bleu du lagon. Une couleur hallucinante, même après avoir vu les lagons des Tuamotus…

Malheureusement, il ne fait pas très beau ce jour là alors après avoir trouvé un Airbnb où planter notre tente pour pas cher, nous restons en compagnie de notre hôte, Teava et sa maman, sur leur terrasse avec vue sur le lagon. Des discussions passionnantes qui nous en apprennent encore plus sur la Polynésie, Bora et les îles voisines.

Le deuxième jour il fait un peu meilleur, quelques éclaircies nous permettent d’aller visiter un peu l’île. Verte et à la végétation luxuriante, c’est très agréable de s’y balader, les locaux sont accueillants et on s’arrête de temps en temps pour bavarder. Nous passons par la belle plage de Matira, et on est surpris de voir sur cette île aussi des hôtels abandonnés !

Le troisième jour, nous décidons de nous offrir un beau cadeau pour nos 10 ans…! Une journée dans un spa 5 étoiles, sur une île au milieu du lagon.

Nous partons de bonne heure pour prendre une navette à L’intercontinental de Bora Bora qui nous dépose à l’intercontinental qui se trouve sur le motu. La vue depuis le bateau sur l’île de Bora Bora est à couper le souffle, dans une eau plus que transparente, on est déjà impressionné.

Arrivés sur l’île, on constate qu’il y a un micro climat, contrairement à Bora, ici il fait beau ! On est on ne peut plus ravi !!

Avant d’aller au spa, on se permet de visiter l’hôtel, qui est franchement hallucinant pour nous qui avons l’habitude d’un confort sommaire, et qui dormons en tente depuis plus d’un mois… Plage de sable blanc face à l’île de Bora, palmiers et cocotiers par milliers, jardins impeccables avec petites statues polynésiennes, piscine à débordement avec toujours cette vue fabuleuse, on est bluffés !

Au Spa, nous sommes accueillis comme des clients lambda (qui ont tout de même les moyens de payer une nuit à plus de 1000e, minimum !): Paréos, chaussons, serviettes, immenses vestiaires avec douches, shampoing, après shampoing, savons et cremes pour la peau… Nos corps de backpackers fatigués et un peu sales du manque de douche chaude jubilent.
On découvre le spa et on est aux anges. Tisanerie avec mille thés, salle de repos avec le bruit des vagues, différentes piscines et jacuzzi avec cette vue hypnotique sur Bora Bora.

On en profite à fond, sous le soleil, avant d’aller déguster le repas gastronomique inclus dans le forfait.

Entrée, plat, dessert et boisson les pieds dans le sable face au lagon. Incroyable pour nous qui nous contentons de repas petits budgets (même si en Polynésie ça veut souvent dire manger du poisson fraîchement péché par nos soins…!).

Après ce copieux repas, petite sieste dans le hamac, petite baignade dans la lagon et on est repartis pour des heures à se prélasser dans les bulles en buvant du thé…! Le bonheur !

À la fin de la journée, on a la chance de pouvoir assister au spectacle de danse polynésienne, en prenant l’apéro. Magnifique !

Une journée incroyable qu’on n’aurait jamais pensé avoir la chance de vivre !

Parfois, le luxe ça fait du bien !!

Le quatrième jour, Wissam part profiter des plongées qu’il n’avait pas pu faire à cause de son oreille pendant que Gabrielle se repose à la maison (enfin à la tente quoi…!).
Plongées très sympathiques en compagnie de requins, de tortues, et de plein de poissons.

Le cinquième et dernier jour, nous prenons le vélo pour faire le tour de l’île, en commençant par l’église où a lieu la messe protestante, tout le monde est bien habillé pour l’occasion, robes, costard et grands chapeaux. Une ambiance incroyable avec des chants polynésiens qui donnent la pêche !

Les protestants sont en effet les seuls qui ont intégré leurs chants traditionnel quand les Français ont imposé leur religion.

Après la messe, nous avons parcouru toute l’île, en s’arrêtant aux différents points de vue, les canons que les Américains avaient installés pendant la seconde guerre mondiale et juste après Pearl harbor. Les vues depuis là haut sont magnifiques, Bora est vraiment une île superbe qu’il est très agréable de visiter à vélo.

En chemin, on s’arrête discuter avec petits et grands qui nous demandent ce qu’on fait.

Le lendemain, nous partons pour deux jours sur l’île de Tahaa, dormir dans la famille de Teava.

Voilà pour notre séjour pluvieux sur l’île de Bora Bora, qui contrairement à ce que tout le monde dit ne se résume pas à ses resorts et son lagon/zoo. C’est une île pleine de personnalité, à la végétation luxuriante, où il y a plein de choses à découvrir et des locaux très gentils si on fait l’effort de les rencontrer.

Alors bien sur le luxe des zones à touristes contraste avec les infrastructures sur l’île, les habitations des habitants mais il ne faut pas oublier que ça reste la Polynésie et pour nous, c’est là tout l’intérêt !
Nous n’avons pas voulu participer aux excursions à la journée sur le lagon, où les bateaux et les jet ski défilent les un après les autres toute la journée, dérangeant animaux et personnes, une visite où les animaux marins sont nourris et apatés pour le seul bien du touriste (et de ses photos).

Il existe de bien meilleures façons de passer du bon temps sur ce lagon et d’explorer les nombreux motus (louer un kayak, un bateau, ou se rendre seulement sur les motus) que nous avons malheureusement pas pu tester à cause du mauvais temps.

Infos et bons plans :

– Teavaere lodge Sur Airbnb. Tente pour 20e, possibilité d’utiliser la cuisine, la terrasse et la salle de bain. Propre et très sympa, Teava et sa maman sont accueillants et très gentils.

– Spa de l’intercontinental 9250xpf/personne (77e) navette, journée au spa, repas du midi + spectacle si vous y êtes le bon jour.

– Renseignez vous bien auprès des différents resorts pour les spectacles de danse. Parfois il suffit de prendre un verre au bar pour pouvoir y assister, dans certains hôtels il faut payer très cher la navette et le repas.

– La plongée à Bora est HYER chère (environ 9000xpf) donc prévoyez de prendre un pass 10 plongées comme le Te Moana qui revient à 6500 la plongée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.