Les redfields de Dongchuan – un séjour inoubliable

Le Yunnan est une région réputée pour être très touristique. Voyageant au long cours, on fuit de plus en plus les endroits remplis de touristes non seulement parce qu’ils sont souvent en dehors de notre budget mais aussi en raison de leur manque d’authenticité.

Autour de Kunming, il y a beaucoup d’endroits à visiter, nous n’avons choisi de nous rendre qu’aux champs de la région du Dongchuan connus pour être d’une beauté sans pareille, et surtout, encore peu fréquentés par les touristes.

Tellement peu fréquentés que nous avons eu un peu de mal à obtenir des informations claires !

Depuis Kunming, nous avons pris un bus local à la gare du Nord de Kunming. Nous avons relevé le challenge de trouver le bon bus parmi tous ceux garés ! On était bien fiers étant donné que tout est écrit en chinois !!

4h30 de bus plus tard, une route bordée de très beaux paysages et une pause pipi incongrue (dans la campagne en Chine, il n’y a presque que des toilettes « à la turque » et sans cloisons, tout le monde fait donc pipi côte à côte…!!), nous arrivons à Hua Shi Tou, un village au coeur des champs du Dongchuan.

Nous faisons connaissance de Yu Tailei, un chinois de 69 ans, « routard » comme il dit, qui vient ici avec la ferme intention de prendre les plus beaux clichés de ces paysages fascinants (comme nombre de ses congénères chinois…!).

Les patrons de la guest house sont de vrais trésors. Souriants, accueillants, et hyper généreux. On se marre avec eux dès les premières heures et ils rendront notre séjour inoubliable !

Nos hôtes nous préparent un déjeuner délicieux avec du jambon (pour la plus grande joie de Gabrielle qui n’en a pas mangé depuis des lustres !), plein de légumes et du riz, arrosé de thé de la région et d’eau de vie d’orge marinée dans un mélange d’herbes et de champignons ! Étonnant ! On est ravis de pouvoir goûter au terroir chinois, produits on ne peut plus frais.

Une fois rassasiés, nous partons avec notre hôte, sa voiture et notre ami photographe visiter les points de vue sur les terres rouges.

Yu Tailei nous prend pour ses modèles et nous demande de poser ici et là, parfois même avec un peu d’autorité ce qui nous fait quand même bien rire !

On s’exécute parce qu’on se rend vite compte que ses photos sont magnifiques, c’est un sacré photographe !!

Les paysages sont vraiment impressionnants, et d’une beauté à couper le souffle. Le rouge de la terre contraste avec les couleurs des différentes plantations : le vert des feuilles des plants de pomme de terre, le blanc ou le bleu de leurs fleurs, le doré du blé… Les champs s’étendent à perte de vue et toutes ces cultures sont en terrasse, avec un dénivelé important. Face à ces paysages on se sent très très petits… On dirait la palette de peinture d’un géant…!

On enchaine les points de vue pour admirer l’environnement dans la bonne humeur avec nos deux compagnons. Certains endroits sont quand même remplis de chinois avec leurs chapeaux, leurs trépieds et leurs appareils photos qui en profitent pour nous photographier sur notre passage. Tellement qu’on tente parfois de les esquiver en passant par des chemins détournés…!

Le lendemain, réveil à 5h30 pour aller voir le lever du soleil. Il fait un froid de canard (en vrai il doit faire une quinzaine de degrés…) pour nous qui nous sommes habitués aux 40 degrés et 80% d’humidité depuis 5 mois ! On s’habille de tous les habits les plus chauds qu’on a !!

Le lever de soleil est parmi les plus beaux qu’on ait vus, les nuages se parent de rose et les rayons du soleil éclairent le panorama, magnifique !

De retour à la guest house, on mange une bonne soupe de nouille, petit déj traditionnel et on passe le reste de la journée à bavarder avec nos hôtes (via Google traduction, personne ne parle plus d’un mot d’anglais…!) en buvant du thé, et à se reposer dans notre chambre.
Gabrielle sort de sa flemme pour aller se promener aux points de vue accessibles à pied depuis la guest house. Balade très sympa parmi les champs où les paysans travaillent dur, à la main, et rapportent la récolte avec l’aide d’un cheval. À l’un des points de vue, un villageois se fait prendre en photo en costume traditionnel​, avec sa pipe et son chien, devant le panorama. Une vingtaine de chinois sont sur place et ça shoote sévère ! Très amusant de voir ce vieux monsieur tirer parti du tourisme qui commence à affluer dans sa vallée.

Se balader à pied est un bon moyen de voir la vie des villages, rencontrer un peu les villageois. Comme cette vieille dame également tout habillée en habits traditionnels, et surtout des chaussures minuscules (ses pieds ont probablement dû subir la tradition du bandage), qui s’avère en fait être la femme du vieux monsieur star du village. La prendre en photo aurait probablement impliqué un petit billet, plutôt profiter du moment, assise tranquillement à ses côtés, à tenter d’échanger quelques mots !

Pour finir ce séjour en beauté, nous avons admiré le coucher du soleil avec notre copain photographe. Un spectacle magnifique, une nouvelle fois.

La cerise sur le gâteau, un petit cours de cuisine gentiment donné par nos hôtes ! Un super moment d’échange, et on s’est bien régalés !

On finit par se prendre d’affection pour ce petit papi photographe et un tantinet baroudeur, qui manie son téléphone portable mieux que nous, une vraie star qui raconte plein de choses et partage ses photos avec passion. On se quitte en se promettant de revoir chez lui, à Pékin.

Vous l’aurez compris, la Chine continue de nous surprendre par la gentillesse de sa population avec qui on n’arrête pas de partager des moments de complicité, et par la beauté et la richesse de ses paysages.

Les redfields de Dongchuan resteront parmi les plus beaux paysages qu’on ait eu la chance de voir durant notre voyage !

Infos et bons plans:

– Pour aller visiter les redfields depuis Kunming: prendre un bus à la Northern coach station, direction Fazhe 法者 et demander au chauffeur de descendre à Hua Shi Tou 花石头. Les bus partent à 7h50 et 8h30 et mettent 4/5h, pour 47 yuans.

Il semble y avoir pas mal de guest house, nous en avions fait appeler une depuis notre hôtel à Kunming pour avoir des renseignements et il s’avère que le bus s’est arrêté pile devant sans que nous le demandions.

Pour le retour, le bus s’est arrêté devant notre guest house à environ 10h du matin.

– La guest house où nous avons dormi: Le nom était en chinois, voici le numéro : 0871 62568603. 68 yuans la chambre avec toilettes turques. Il y en a des plus chères avec toilettes occidentaux.

Nous avons pris tous nos repas chez eux, avec viande locale, thé et même des petits digestifs pour moins de 20yuans. par repas, on aurait pu réduire ce budget mais on a voulu profiter​ des plaisirs de la campagne…!

Pour le tour des points de vue en voiture incluant le lever du soleil et les points de vue du Nord le lendemain matin, nous avons payé 100yuans chacun, un peu cher car nous n’étions que 3 à partager la voiture.

La visite valait complètement le coup car certains points de vue magnifiques sont difficilement accessibles à pied.

– Depuis Hua Shi Hou, il y a beaucoup de points de vue accessibles à pied, en fait il y en a partout tant la vallée est valonnee. Il est très facile d’aller se promener au sein des champs à pieds (attention à ne surtout pas marcher à l’intérieur des champs !).

Les champs sont dits être plus spectaculaires en mai/juin et septembre/octobre grâce aux couleurs des cultures.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les redfields de Dongchuan – un séjour inoubliable »

  1. Que c’est beau, les paysages sont magnifiques ! ça fait rêver, ça fait sourire, ça fait du bien de vous suivre… Bises à vous 2.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.