Boucle de Thakek – plein les mirettes !

Le visa pour la Mongolie en poche, nous voilà reparti à moto vers le Sud, pour aller visiter les environs de Thakek. C’est une région réputée pour sa beauté, en raison de ses paysages montagneux, de grottes magnifiques et de lagons aux eaux turquoises.

Nous sommes censés être en pleine saison des pluies, mais il a fait beau depuis un mois que nous sommes au Laos (on a bien vu que les saisons sont bien décalées depuis qu’on a commencé le voyage !). Le mauvais temps commence à arriver petit à petit alors on redoute un peu de passer 4 jours sous la pluie…!

Thakek, point de départ d’une boucle de quelques jours où la plupart des voyageurs font un passage obligé pour louer un scooter. Nous venons du Nord donc nous ne commencerons pas la boucle par Thakek mais par la dernière étape de la boucle, la grotte de Konglor.

Cette grotte est à 310 km de Vientiane donc nous préférons faire un arrêt à mi chemin, à Paksan . On trouve une guest house sympa avec une propriétaire adorable qui parle un peu francais.

On part se balader au bord du Mékong et on remarque que des personnes sont en train d’installer des tables et de faire de préparer à manger pour des clients, alors on s’installe et on ose commander un oeuf fécondé, une spécialité en Asie. Il s’agit en fait d’un foetus d’oeuf, cuit. Wissam se contente de regarder Gabrielle tenter de goûter ça entre curiosité et dégout…!

 Et ben pour le coup, ça a le même goût que l’oeuf, c’est juste la texture qui rebute un peu !
Pour la suite du repas, un bon canard au barbecue, délicieux cette fois (de quoi nous consoler de la déception du canard tué en live à Muang Ngoi 😉 ).

Après le repas on remarque qu’une espèce de fête foraine à été installée avec des ballons à crever avec des fléchettes. On rencontre un petit bonhomme fort intéressant avec qui on jouera un moment à crever des ballons pour gagner une boisson.

Étape très sympa dans cette petite ville !

Le deuxième jour, on est repartis direction la grotte de Konglor et son village réputé agréable. On s’arrête en chemin pour admirer la vue sur une forêt de falaises calcaires découpées par l’eau, magnifique.

La route pour atteindre le village de Konglor est somptueuse. Entre roches karstiques, rizières vertes et pâturages, on en prend plein la vue.

Arrivés au village, on s’installe à la terrasse d’une guest house avec vue sur les rizières et les buffles où on passera la nuit, on mange un bout et on va voir la fameuse grotte.

On s’attendait pas à grand chose mais la visite de cette grotte a été véritablement incroyable !!!

Elle fait 7km de long, et une rivière la traverse d’un bout à l’autre, on s’y déplace donc en espèce de pirogue à moteur. La grotte est immense, mais tellement immense qu’on ne se croirait même plus sur terre, on avait l’impression d’être à moitié sur la lune, à moitié dans les entrailles de la terre.

Il n’y a pas de lumière à l’intérieur, le conducteur de la pirogue se déplace donc à la lueur de sa lampe frontale, émotion garantie ! C’était incroyable d’avancer dans le silence et l’obscurité et de deviner le chemin petit à petit. Encore plus genial de s’arrêter de temps à autre pour aider le conducteur de la pirogue à pousser la pirogue coincée, pieds nus sur les cailloux qui piquent, sans rien comprendre à ce qu’on faisait !

Une partie de la grotte est illuminée, on est descendu du bateau pour se balader entre les immenses stalactites, irréel !

Bref nous avons franchement adoré la visite de cette grotte !

Le troisième jour, repos dans nos hamacs avant de repartir pour Na hin, le village où se trouve la guest house de notre ami Songvone, rencontré sur la route de Vientiane, à qui on avait promis de venir passer la nuit. On passe la fin d’après midi avec lui, à boire des Beer Lao fraiches. Il nous attendait de pied ferme et nous a gentiment offert du pain délicieux et de la pizza… On était aux anges !

Le quatrième jour nous partons pour Thalang. En chemin se trouve un lagon où on peut se baigner mais comme il pleuviote et qu’il fait froid, on passe notre tour. On fait la route dans la grisaille avec l’orage au loin, les paysages sont complètement mystiques, entre les pics karstiques brumeux et les bruits de la forêt, on change d’ambiance comparé au ciel bleu des beaux jours, et ça nous plaît bien !
Avant d’arriver à Thalang on passe devant des milliers d’arbres morts les pieds dans l’eau, en raison d’un barrage pour la commercialisation de l’hydroélectricité qui a inondé toute la région et tué tous ces arbres. C’est très glauque et un peu triste de voir l’étendue des dégâts.

Une fois à destination, nous passons l’après midi à nous reposer, entre films, papotage et jeux avec les autres voyageurs à la célèbre Sabaidee guest house.

Le cinquième jour, nous partons en direction de Thakek, et avons l’intention de nous arrêter dans des grottes sur la route. Nous visitons d’abord Xieng Liap, on tente tant bien que mal de traverser la grotte, on traverse la rivière plusieurs fois, en sautant de caillou en caillou et en crapahutant sur des rochers puis on finit par abandonner. La grotte est immense et sympa mais on aurait vraiment aimé voir l’interieur !

Ensuite on s’arrête à Tham Sa Pha In, une petite grotte bien décorée, pleine de stalactites impressionnant avec une très jolie vue quand on descend tout en bas. On a adoré !

On arrive pour le déjeuner à Thakek, comme la première fois un bon poulet grillé au bord du Mékong et on retourne au sabaidee café où on avait sympathisé avec le gars qui y travaillait. Arrivés là bas, le propriétaire nous propose de rester dormir à l’étage du restaurant gratuitement…!

Après un magnifique dernier coucher de soleil sur le Mékong, on installe nos hamacs sur la terrasse/grenier en se disant que, décidément, ce sont vraiment les rencontres qui façonnent notre voyage…

Le lendemain, nous repartons pour Vientiane, encore une fois, pour vendre la moto et se reposer quelques jours avant de partir vers l’extrême nord du Laos.

Surla route, on fait un détour pour aller se baigner dans un petit lac à l’eau turqulise histoire de se rafraîchir. On a la bonne surprise de découvrir une route magnifique pour y aller, difficile car ce n’est que de la piste et parfois ca grimpe bien !! Wissam est désormais un bon pilote qui ne recule plus devant rien…!

Le lac est très agréable, plein de locauxqui pique nique et s’amusent à grimper sur les arbres pour sauter dans l’eau. Super endroit !

On a beaucoup aimé faire la boucle autour de Thakek pour la beauté des paysages mais aussipour la grotte de Konglor qui est un vrai bijou ! Une de nos étapes préférées au Laos ! Nous l’avons faite en 4 nuits et avons trouvé que c’etait tres bien pour profiter des paysages et ds activités sans faire trop de route d’un coup.

Infos et bons plans :

BK guest house, 50 000 Kips la chambre avec sdb. Propriétaire adorable.

– Saylomnem Guest house au village de Konglor, 50 000 Kips chambre avec sdb et terrasse qui donne sur les rizières.

– Grotte de Konglor : parking pour la moto 100 000 Kips, entrée dans le parc 2000 Kips/personne et 120 000 le bateau pour 2.

– Khountavy guest house à Na hin, 50 000 à chambre avec sdb, toute neuve ! Bonne ambiance, propriétaires super sympa et bonne nourriture !

– Le Sabaidee café à Thakek propose de dormir à l’étage gratuitement, c’est très très sommaire mais très sympa de sa part ! Le café y est particulièrement bon et les plats aussi !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.