Nong khiaw et Muang Ngoi – il est lao le magret…!

Après 4h de route, nous voilà à Nong khiaw, au Nord Est du Laos. Un petit village niché dans les montagnes d’où on peut visiter des grottes et faire du trek.

Nous nous rendons là bas pour rejoindre un autre petit village accessible par la rivière uniquement : Muang Ngoi (prononcez mon oeil… ou pas !).

En arrivant à pied depuis la gare de bus, on trouve une famille adorable qui tient une guest house avec des bungalows qui donnent sur la rivière. Tranquillité garantie, on est ravis !
Le charmant patriarche de la famille est en train de fabriquer des filets de pêche quand on s’installe à côté de lui pour papoter. Il nous fait tester son instrument de musique qui ressemble à une guitare/violon. Un chouette moment !

On passe le reste de l’après-midi au calme, sur les​ hamac, à dévorer des bananes au Nutella… Le bonheur en fait !
Au coucher du soleil, on décide de faire un gros effort, descendre au bord de la rivière pour boire une bière et finir le saucisson en regardant les enfants qui pêchent en tapant leur pagaies sur l’eau pour étourdir le poisson qui se coince dans leur filet.

Le lendemain on prend le bateau vers 14h. C’est une barque à moteur où l’on rentre à bien trop de gens…! Pas très confortable mais pour 1h et des patates ça fera l’affaire!

Les paysages sont magnifiques le long de la rivière, les buffles qui barbotent, les enfants qui jouent avec les papillons ou dans l’eau, et toujours les montagnes.

À peine débarqués à Muang Ngoi, tous les gérants des Guest house nous sautent dessus, à qui aura la meilleure offre. Ça nous plaît pas trop, on essaye d’esquiver et au final on se retrouve dans un plan qui nous semble à moitié officiel, des chambres qui donnent directement sur la rivière dans le jardin d’une vieille dame adorable pour pas cher, on prend…!

On arrive à Muang Ngoi pour la fin d’après midi. Pile le temps d’aller se baigner pour Wissam, Gabrielle et Marion. Dans l’eau, on se met à jouer avec un petit garçon adorable et toute une bande de grands. Saltos et sauts périlleux dans l’eau, on rigole bien !

On remarque que la riviere est un bain public, les jeunes s’y lavent tous gaiement (tout habillés bien-sûr), filles et garcons se chamaillent le shampoing, c’est rigolo de les regarder faire.

Milka et Robin de leur côté sont partis se promener et ont croisé des jeunes qui jouaient au foot, plein d’enfants qui leur grimpaient dessus et jouaient à la toupie avec un insecte…!

Pour la première journée à Muang Ngoi, nous avons envie d’aller visiter les villages aux environs.

Nous partons sans Robin qui préfère rester au village, tranquille. Nous avons quelques heures de marche pour rejoindre le premier village. En chemin nous nous arrêtons dans une grotte où les habitants du coin se cachaient pendant les bombardements de la guerre du Vietnam. Elle est immense, pleine de galeries et ça fait froid dans le dos de s’imaginer la vie de ces gens à l’époque.

On a passé un peu de temps à l’explorer et à aller se baigner en descendant vers la droite à l’entrée de la grotte. Ambiance sombre et mystique…!

Pour aller jusqu’au village, on a marché dans des champs où vaches et buffles mangeaient tranquillement. Les champs sont entourés de montagnes l’endroit est vraiment beau !

Le village de Ban Na est joli, mais les gens semblaient un peu lassés par la présence des touristes alors nous ne nous sommes pas éternisés.

Nous y avons mangé, puis fait la sieste dans des hamacs face aux rizières puis on a continué vers un autre village, celui de Huay Bo.

On avait entendu parler de possibilités de loger chez l’habitant et vu notre expérience dans le sud nous avions bien envie de renouveler l’opération, surtout avec Milka et Marion.

Nous arrivons au village en fin d’après midi, accueillis par les cochons. Au milieu, on trouve une grande tablée avec des gens qui boivent du Lao Lao. Bien-sûr ils nous en proposent !

A la sortie du village, il y a deux endroits où passer la nuit et les deux femmes se faisaient face pour nous inciter à dormir chez elles. Hyper mal à l’aise on décide d’aller boire un coup chez l’une et de réfléchir à ce qu’on fait. Au final, on se sent un peu « contraints » de dormir là et la dame insiste, elle propose un homestay mais on a l’impression qu’on sera plus dans un hôtel pas cher en vérité. Bref on le sent pas. On va faire un tour dans les champs aux alentours et quand on revient on va voir dans la guest house d’en face.

On retrouve un des monsieurs qui buvait l’apéro au milieu de la place un peu plus tôt. Il vient boire un coup avec nous et il nous propose de manger tous ensemble ce soir avec sa famille un canard qui court devant nous. On est ravis !

On l’aide à attraper le canard, on regarde l’homme et son fils le tuer puis on les aide à le plumer. On se réjouit d’avance du repas de ce soir !

Une belle déception lorsqu’on voit la façon dont le canard a été cuisiné. Déjà il est hyper hyper fort en goût, un bon goût de campagne, mais en plus, il n’y a que des os ! Il est où le beau magret ? Et les belles cuisses ? Nos appétits de sud-ouestistes sont terriblement déçus, même si le repas était quand même bon…!

On en a ri pendant longtemps ! On passe la soirée avec d’autres voyageurs qui sont là pour la nuit, entre quelques bouteilles de Lao Lao et de bons fous rires !

Le lendemain matin, on prend le petit déjeuner, on aide une petite fille hyper déterminée à attraper des fruits dans les arbres, et on se remet en route pour rentrer retrouver Robin à Muang Ngoi.

Le soir, on assiste à une cérémonie pour la pleine lune dans le temple du village, les enfants sont habillés pour l’occasion et portent de l’encens et des bougies. On observe ce qu’il se passe en silence.

On approche déjà de la fin des vacances, c’est le dernier jour avant de redescendre tranquillement à Vientiane, avec une escale de 2 jours à Vang Vieng pour boucler la boucle.

On a beaucoup aimé la tranquillité de ces villages, la beauté de leur paysages et l’ambiance qui y règne.


Infos et bons plans:

Luang Prabang- Nong Khiaw: 4h de bus pour 65 000 kips.

– Bungalows à Nong Khiaw: 60 000 kips avec petite terrasse et vue sur la rivière. Ils se trouvent à mi chemin entre la gare et le pont de Nong Khiaw.

– Bateau Nong Khiaw-Muang Ngoi départ 11h et 14h, 1h15 de traversée pour 25 000 kips.

– Restaurant Vinat à Nong Khiaw, bon, pas cher et les gérants sont très sympas !

– A la sortie de Muang Ngoi, il faut payer 2000 kips pour la grotte et les villages.

– Nuit à la guest house de Huay Bo , 10000 Kips par personne,sur un lit sommaire. 25000 Kips par personne le canard à la laotienne (évitez, prenez plutôt le poulet grillé !!)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.