Vientiane – retrouvailles avec les copains !!

Nous arrivons en fin d’après midi dans la capitale laotienne. Après 10 jours de moto dans la campagne, ça nous fait un petit choc de nous retrouver dans les embouteillages…!

On trouve un hotel qui fera l’affaire pour nos copains et on s’installe, pleins de poussière et bien crevés du voyage.

On va passer 4 jours dans cette ville, on a des visas à faire avant que nos copains arrivent.

On passe la fin d’après midi à ne rien faire. Repos, détente et lessive, on en a bien besoin !

Le deuxième jour, le programme est un peu le même. Coiffeur pour Gabrielle, qui redoutait un peu de se retrouver avec une coupe au bol ! C’était quand même drôle de devoir expliquer la coupe voulue sans parler la même langue, et en cherchant un modèle sur un magasine…!

On a aussi été à l’ambassade chinoise pour faire notre visa, nous comptons finalement annuler le Vietnam, rester plus longtemps au Laos et aller en Chine directement du Laos. Malheureusement, l’ambassade chinoise ne délivre pas de visa avant 2 semaines. C’est un peu embêtant car on aurait aimé régler ça vite mais ça colle quand même avec notre programme, puisque nous voulions justement revenir avec nos copains à Vientiane après nos 2 semaines de vadrouille.

On passe à l’ambassade de Mongolie, où on est accueillis par un homme en pyjama à moitié réveillé, les cheveux en bataille et qui sent un peu l’alcool…! Il nous dit dans un anglais approximatif qu’il faudra revenir et que le visa se fait en 1h ! Surprise pour nous qui avons l’habitude d’attendre 4 jours à chaque fois !

On fera donc tous les visas le même jour à notre retour à Vientiane.

Le 3ème jour, on est complètement excités de l’arrivée de nos copains, qu’on a pas vus depuis des mois !

On leur réserve une surprise en les attendant à l’aéroport alors qu’on avait prétexté un rendez-vous à l’ambassade…!

Une grande joie de les retrouver et de les voir débarquer dans notre quotidien de voyageurs.

En plus, on a beaucoup de chance, ils sont venu avec un coli de Noël… Foie gras, saucisson, fromage, Nutella, vin rouge, pâté… On est gâtés et on se régale !!!

Pendant que les garçons font la sieste, Marion et Gabrielle partent se promener dans la ville et tombent sur un triste spectacle… Des éléphants en captivité qui sont là pour promener les touristes. On assiste même au rituel de soumission d’un bébé. Affligeant !

Le soir, on prend l’apéro sur la terrasse de la guest house et on se fait un copain laotien, Bo, qui est chauffeur de tuktuk. On passe la soirée avec lui, et on se marre bien quand on découvre la musique qu’il écoute, chansons des années 2000 qu’il pense récentes…!

Le 4ème jour, on part tous ensemble, avec Bo, en scooter (et la moto…!) pour le Buddha Park, un parc créé par un moine chaman bouddhiste et hindousite dans les années 60. Le parc contient des dizaines de sculptures mystiques et même une énorme citrouille où on rentre par la bouche d’un dragon. Tout en haut, il y a un chouette point de vue sur tout le parc et à l’intérieur plusieurs niveaux avec des grottes aux sculptures un peu lugubres…!

C’est bien joli, et sympa de s’y promener !

Ensuite on va se désaltèrer dans un bar au bord de rizières où les buffles mangent. Tranquillité qui contraste avec la musique à fond des voisins…!

On finit la journée par un coucher de soleil sur le Mékong, embourbés dans des pistes de sable…!

Le lendemain, nous quittons Vientiane pour Vang Vieng, à 160km au nord.

Il n’y a pas beaucoup​ de km, donc on peut suivre nos copains qui prennent le bus.

Infos et bons plans:

– Nous avons dormi au Funky Monkey mais nous ne recommandons pas… Les patrons ne sont vraiment pas aimables, et on les a même vu en venir aux mains avec les clients…!

Les chambres et sdb sont quand même propres, c’est pour ça qu’on y est restés. Le wifi marche mal.

– À Nini guest house, faites extrêmement attention, ils avaient des puces de lits quand on y est passés…!

– La meilleure guest house qu’on ait trouvé est sports guest house. Pas cher et bien propre !

– Le restaurant en face de Funky Monkey est très chouette, le cadre est idéal pour se poser, les plats sont pas très chers et les patrons très gentils !

– La pizzeria Pomodoro dans la même rue, est très bonne, le patron, Ali est pakistanais et fait du très bon humus !!!  On a comblé le manque en y mangeant plusieurs fois et on s’est régalés !

– Sur la route perpendiculaire à François Ngin, il y a une espèce de cantine blindée de locaux ou les plats sont entre 10000 et 15000 max, et c’est super bon !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.