Traverser la frontière Cambodge Laos à moto

Après notre étape à Kampong Cham, on file vers le Laos en faisant deux étapes en chemin.

La première Chnnung, une petite ville avant Kratie. Dans cette région habite une petite communauté de musulmans, les Cham. On remarque qu’on approche petit à petit de leurs villages car les tenues changent et certaines femmes sont voilées. On en profite pour faire une pause goûter et jus, nos hôtes sont curieux de notre présence et nous offre plein de spécialités à goûter. On comprend qu’ils font partie de la minorité ethnique des Cham. Nous arrivons à destination juste avant le coucher du soleil, qu’on peut observer tranquillement auprès des locaux. 

Le lendemain, nous passons au marché avant de repartir. Il se trouve au pieds de bâtiments coloniaux un peu défraîchis mais pleins de charme.

On a bien aimé cette étape parce qu’on a bien discuté avec les habitants qui n’ont pas vraiment l’habitude de voir des touristes.

Deuxième et dernière étape au Cambodge, Stung Treng, ville très fréquentée par les voyageurs qui vont et viennent du Laos.

Stung Treng est une ville agréable, au bord du Mékong, d’où on observe le dernier coucher du soleil avant de rejoindre le Laos. À côté de nous, les locaux s’y lavent, font leur lessive et nettoient même leur voiture !

 Nous appréhendons beaucoup le passage de la frontière car nous savons qu’elle est très corompue et tous les voyageurs que nous avons rencontre en ont fait les frais. Il est très courant de devoir payer jusqu’à 10$ de plus que le prix du visa (30$): tampon de sortie du Cambodge à 2$, tampon d’entree au Laos à 2$, « frais de traitement » variables, « frais d’horaires tardives et de weekend », frais pour ci frais pour ça…

Nous, on a surtout peur qu’on nous demande moult frais pour la moto…

On sait que si on s’oppose à la corruption, il faudra être patients et attendre que tous les touristes qui cèdent soient passés.

On passe donc la soirée à préparer des plans d’action…!

Le lendemain, on part pour la frontière qui n’est qu’à une petite heure de route. On se dit que si on passe à l’heure de la sieste, on a peut être plus de chance de passer sans problème. Et puis on se dit que si on doit attendre jusqu’au soir, autant y aller le plus tard possible, mais quand même avant 16h parce que sinon c’est frais pour heure tardive non négociable…! Un vrai casse tête on vous dit !

Résultat des courses: on arrive à la frontière cambodgienne vers 15h, avec la moto (on a quand même hésité à la cacher…!), on nous dirige vers un bureau pour parler de la moto. Il observe les papiers et nous dit qu’on peut y aller mais qu’on pourra pas revenir avec… Soit. Nos passeports sont tamponnés, pas de frais de sortie on se fait vite la malle avant qu’on nous demande quelque chose !

Direction la frontière laotienne… Il est 15h30 quand on dépose nos passeports, on nous demande de patienter. Il est bien écrit sur la fenêtre qu’il y a 1$ de frais le weekend et passé 16h. Cela ne nous concerne pas !

Un groupe de touristes arrive, ils nous disent qu’ils ont dû payer 2$ chacun pour sortir du Cambodge…

On essaye de discuter avec les douaniers qui sont autour, d’apprendre quelques mots de L’ai et de plaisanter avec eux. On voit qu’ils s’yeutent la moto, on tente de rester zen mais au fond on est bien stressés !

A coté de nous, une dame est habillée d’une blouse blanche et tient un thermomètre qui prend la température à distance. Un service bien utile qui est bien-sûr facturé. Elle tente tant bien que mal de nous pointer en douce mais hop on esquive…  tous les moyens dont bons pour arrondir les fins de journées…!

Au bout d’un moment on est appelés pour récupérer nos passeports avec le visa dessus et devinez quelle heure il est…? Bingo, 16h, 2$ de frais s’il vous plaît. Oui oui, il leur a fallu 30 minutes pour coller un papier sur une dizaine de  passeports. On refuse en disant qu’on était à l’heure. On nous suggère d’attendre. Tous les autres touristes passent et payent la somme demandée. Régulièrement, on nous redemande de payer 2$ pour pouvoir partir, on répète encore et encore que nous n’avions que la somme prévue pour le visa et que nous ne savions pas qu’il fallait prévoir plus.

1h30 après, la douanière, perspicace, nous demande si on est venus à moto, elle nous demande alors de nous rendre au comptoir pour la déclarer. Par chance, le monsieur ne nous demande que 5$, on avait entendu tellement d’histoires comme quoi il fallait payer parfois très cher qu’on a accepté tout de suite. On a même eu droit à un papier officiel (qui coûte officielle ment 3euros) mais pour faire ce papier il fallait le passeport. C’est comme ça qu’on a récupéré l’un des 2 passeports le plus normalement du monde sans donner un centime…

Pour le deuxième, on a fini par sortir nos restes de riels, de nombreux billets qui devaient à peine atteindre la somme de 40cts… La douanière apatée par le gain s’en est saisi avec envie sans se douter de la supercherie…

Voilà comment nous avons traversé la frontière la plus corrompue d’Asie en ne nous délestant que de 5,40$, avec une moto et un joli papier officiel.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Traverser la frontière Cambodge Laos à moto »

  1. Salut nous souhaitons tenter le passage de cette frontière mais dans l’autre sens. Pensez vous que se sera le même cirque, ou les Cambodgiens peuvent refuser catégoriquement l’entrée de la moto? Qu’avez vous choisi comme modèle de bécane? Et une dernière pour la route, dans quel pays était elle immatriculée? Merci pour votre article qui nous donne un peu d’espoir 😜

    J'aime

    1. Salut !
      Nous avions rencontré un couple qui avait fait dans l’autre sens pour qui c’était passé sans problème, à l’heure de la sieste…! (ils n’avaient pas donné plus de sous que le visa). Je pense que c’est le même cirque effectivement et que y’a un risque aussi que les cambodgiens demandent beaucoup d’argent pour l’entrée de la moto malheureusement… C’est un peu le poker.
      À vous de voir si vous voulez financer la corruption (au quel cas le passage devrait pas être trop difficile) ou si vous voulez réduire ça au minimum en étant bien plus patients.
      Nous on s’était beaucoup inquiété mais au final en étant patients et souriants on s’en est bien sortis !

      On avait pris une copie de Honda win (ce sont quasiment toutes des copies) immatriculée au Vietnam !

      Bon courage et kiffez bien, la moto dans ces pays c’est un poil d’inquiétude pour 95% de kiff !!

      J'aime

      1. Merci pour votre réponse. J’ai toute dernière question. À quoi ressemble un plaque vietnamienne ? Il semblerai que ces motos soient plus facile à passer en Asie du Sud est et donc à revendre.

        J'aime

  2. Hello ! Je viens de lire votre article et j’aurais aussi quelques questions ☺ Nous avons acheté deux motos 125cc en Thailande (nous avons les papiers à nos noms) et souhaitons nous rendre au Cambodge puis au Laos avec. Du coup nous nous questionnons sur ce qu’il est possible de faire ou non.
    – tout ďabord, votre moto a cb de cc ?
    – savez-vous s’il est possible de passer la frontière Cambodge-Laos avec une moto Thailandaise ?
    – avez-vous fait la frontière Thailande-Cambodge ?
    – avez-vous revendu vos motos au Laos ? Si oui, pas trop difficile ?
    Je sais, ça fait beauuuucoup de questions mais nous essayons de planifier notre voyage et il nous est difficile de trouver ces infos…
    Merci par avance 😊

    J'aime

    1. Bonjour !
      Alors ces infos sont à prendre avec des pincettes puisque:
      – notre moto faisait 110cc
      – nous avons rencontré quelqu’un au Cambodge qui avait aussi une moto thaïlandaise mais je n’en sais pas plus malheureusement…
      – nous n’avons pas été en Thaïlande avec notre moto
      – nous avons revendu notre moto à Vientiane pendant la saison des pluies à un très bas prix à un hôtel car plus personne n’en achetait à ce moment là. C’est un paramètre à prendre en compte !
      Bon courage et régalez vous bien !

      J'aime

      1. Merci ďavoir pris le temps de me répondre. Ces infos nous aident quand même à y voir plus clair donc merci !! 😊 Dernière question pour la route (ahah trop ďhumour dès le matin ^^): aviez-vous souscrit une assurance au Cambodge et au Laos pour conduire ?

        J'aime

      2. Tant mieux si ça peut vous aider !
        Est ce que vous avez essayer de chercher sur les groupes de voyageurs de fb ? On a trouvé beaucoup d’infos dessus ça aide vraiment parfois !
        On avait rien pris de plus que notre assurance Chapka… A priori ça couvre la responsabilité civile mais sûrement qu’en cas d’accident à autrui je pense que tu payes…
        J’avoue qu’on y avait même pas réfléchi ! :/

        J'aime

      3. Okay ! On avait pas pensé à FB lol on va y chercher ďautres infos pour compléter ce que tu m’as dit alors. Un grand merci !

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.