Siem Reap et Angkor – Nouvel an Khmer entre temples et pistolets à eau

Depuis Koh Rong Sanloem, nous décidons de nous rendre directement à Siem Reap (ville à proximité des temples d’Angkor) et de zaper Battambang car nous avons des copains à Siem Reap, Marine et Maxime rencontrés 2 mois plus tôt en Birmanie, et aussi car on a entendu plusieurs fois que Battambang ne valait pas tant le coup.

On débarque à Sihanoukville et on tente de trouver un bus de nuit direct pour Siem Reap mais malheureusement avec le nouvel an Khmer tout est complet. Le seul bus dispo part pour Phnom-Penh. A ce moment là, nous avions déjà pris la décision d’acheter une moto pour rejoindre le Laos et être plus libre de nos mouvements. On se dit que tant pis, on achète la moto à Phnom-Penh et on remonte avec à Siem Reap. On prend donc le bus couchette pour Phnom Penh, arrivée à 1h du matin, sans guest house…! Au final une fois la bas on parvient à dégoter un bus de locaux qui va à Siem Reap, aucun confort mais on arrivera à destination au moins !

Aux alentours de 5h du matin, on descend du bus et on prend un tuktuk très sympa qui nous dépose dans la première guest house dans notre budget, un endroit parfait pour y passer quelques jours: terrasse très agréable, chambres et sdb propres, et une piscine pour couronner le tout !

Après avoir posté annonces pour acheter une moto et avoir épluché les ventes, nous nous posons un moment à la piscine, où on fait la rencontre de Rémi et Sophie avec qui on passera une bonne partie de notre séjour.

En fin d’après midi, nous rejoignons Marine et Maxime pour un verre de retrouvailles et pour aller acheter les tickets d’accès aux temples d’Angkor, ce qui permet, en les achetant à 16h45 d’aller y voir le coucher du soleil.

On a donc pu visiter Angkor Wat à la lumière du soleil couchant, et prendre des photos du temples uen fois que tout l monde était parti, ce qui était quand même très chouette ! Le temple d’Angkor Wat est très touristique mais très impressionant et très joli à visiter. On se sent un peu comme dans une revue de national geographic tant on en a vu des photos avant d’y venir.

Pour visiter les temples d’Angkor, nous avons fait coonfiance à Marine et Maxime qui nous ont tout organisé sans qu’on ne bouge un petit doigt…! Nous avons fait la visite en tuktuk, en donnant au chauffeur une liste des temples qu’on avait envie de voir. Il nous a fait un mix entre la petite et la grande boucle en incluant le Banteay srey, un temple en dehors du circuit « classique ».

Le lendemain, nous nous levons aux aurores pour aller voir le lever du soleil sur Angkor Wat, il y a énormément de monde, mais c’est un spectacle magnifique de voir le temple se refléter dans l’eau et se dévoiler au fur et à mesure que le soleil se lève. Le ciel était un peu voilé ce jour là mais le paysage reste superbe.

Nous sommes ensuite allés au temple de Ta Prhom, hyper connu car c’est celui où a été tourné un film de Tomb Raider. Nous avons passé pas mal de temps à visiter les recoins de ce magnifique temple, envahi par la nature et les racines des arbres, impressionant !

Pour le prochain temple, nous allons en dehors des circuits habituels pour nous rendre à un des temples les mieux préservés d’Angkor, un temple dédié aux femmes, Bantey Srei, on a beaucoup aimé ses bas reliefs et sa couleur rouge.

Ensuite nous avons fait  un temple sur l’eau qui se trouve sur la grande boucle, Neak Pean, pour finir sur Preah Khan, qu’on a trouvé impressionant, un immense labyrinthe avec des portes très travaillées et des sculptures un peu cachées qu’on trouve en jouant les explorateurs…!

Par contre, point abusé, on n’a pas pu visiter THE temple, Angkor Thom à cause de Mr le premier ministre qui y a fait une visite surprise ignorée des chauffeurs de tuktuk. Tout le monde nous a dit oh combien c’était dommage mais nous étions quand même ravis de notre journée.

Pour parfaire cette bien belle journée, nous allons boire un coup avec Marine et Maxime à Pub Street, la rue de la soif de Siem Reap, bourrée d’authenticité (et de bourrés…!). On assiste aux préparatifs du nouvel an Khmer, installation d’immenses bafles, remplissage des pistolets à eau, commande de quelques bières pour arroser le tout.

En Asie du Sud Est, le nouvel an est célébré au mois d’avril, à la fin de la saison sèche, pour féter le passage à la saison des pluies qui marque le retour de la cultivation. 3 jours  de fête où les familles se retrouvent, font des offrandes aux temples, s’aspergent d’eau pour se purifier et appliquent du talc sur leur joues en signe de renouveau et de propreté de l’âme. Pour nous, c’est synonyme d’une gigantesque fête bon enfant où tout le monde danse ensemble dans les rues, bataille d’eau géante au beau milieu de la ville, avec les locaux qui nous font participer gaiement et qui nous adressent leur voeux en nous mettant du talc partout sur le visage. On s’est régalés !!

Nous qui pensions avoir affaire à des hordes de touristes alcoolisés, nous nous trompions complètement car féter le nouvel an Khmer à Siem Reap est une immersion totale dans la fête et la culture Khmer où les touristes sont très largement sous représentés, 3 jours de pur bonheur.

Pour finir notre séjour à Siem Reap, nous trouvons une petite moto qui va bien, une copie d’Honda Win, très répandue en Asie du sud est et réputée pour les voyageurs. On finit par l’acheter plus chère que ce que nous espérions, mais nous misons tout sur notre sécurité, et souhaitons éviter au maximum les réparations intempestives.

Le dernier soir, nous nous rendons sur le site d’Angkor pour participer aux célébrations du nouvel an Khmer et admirer les temples illuminés pour l’occasion, magnifique !

Infos et bons plans:

Guest house: 6$ la chambre double sdb commune, terrasse et piscine. Dans un quartier très sympathique, plein d’authenticité. On a adoré !

– Le pass une journée pour les temples d’Angkor coute 37$, trois jours 62$ et une semaine $. Nous avons trouvé ce prix carrément excessif, même pour la beauté du lieux, sachant que comme souvent, l’argent ne va pas absolument pas dans les bonnes mains…

Pour la journée de Tuktuk, de 5h du matin à 16h nous avons payé 10euros chacun et nous avons fait des temples à la fois sur la grande et la petite boucle, mais aussi  un temple en dehors de ces boucles, qui valait bien le coup ! 

Beaucoup de voyageurs encontrés nous avaient dit que ca ne valait pas le coup de visiter les temples en une journée, que nous allions être fatigués et autres phrases décourageantes, mais nous nous sommes éclatés sans trop nous dépécher, et lorsque le tour a pris fin, nous aurions pu enchainer encore sur d’autres temples, nous avons même fait la fête ensuite jusqu’à 1h du matin. Ca reste notre expérience mais si vous hésitez, ne vous laissez pas décourager, les temples d’Angkor en une journée c’est très chouette aussi !

Si c’était à refaire, nous aurions quand même loué un scooter plutot que de prendre un tuktuk pour la liberté qu’offre ce moyen de transport.

– Nous avons acheté la moto 350$ à un expat allemand qui achète, répare et revend motos et scooters.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.