Java – un séjour 100% local dans les transports

Salamat Pagui Indonesia !

Après un énorme Mc Donald’s (une rareté) pour finir nos Ringgits et une bonne nuit à l’aéroport de Kuala Lumpur, nous voilà débarqués à Jakarta.

Notre objectif en Indonésie était d’aller visiter l’île de Sulawesi mais ayant atterri à Java, nous nous sommes dit que nous pourrions visiter l’île pendant quelques jours, puis faire quelques jours à Bali avant de prendre l’avion pour la Sulawesi du nord.

Nous avions repéré un petit village de pêcheurs qui nous semblait parfait pour passer quelques jours dans la nature avant de rejoindre la très touristique île de Bali.

Nous ne savions alors pas que le tourisme à Java n’était pas très développé en dehors de Yogyakarta et les volcans de l’est.

Nous n’avons jamais atteint notre petit village de pêcheur tant désiré……

À la place, nous avons passé 3 jours en totale immersion parmi les locaux, ballottés entre les différents bus qu’ils nous disaient de prendre, à négocier sévère pour tenter de ne pas payer le prix exorbitant du touriste… Nous avons imité le bruit du Klaxon du bus avec ce petit garçon de 2 ans (Telolet telolet telolet), dit non (tidak terima kasih) à des centaines de vendeurs de fruits, de gâteaux, de batterie externe, de beignets, de jus, de chargeurs, oú de je ne sais quoi d’autre qui entrent dans le bus en marche toutes les 20 minutes, écouté les dizaines de chanteurs ambulants qui font la même chose que les vendeurs pour gagner quelques pièces, discuté avec beaucoup de gens curieux de notre présence dans ces bus, chanté Adèle et Beyoncé avec nos voisins, goûté les spécialités locales achetées par la fenêtre du bus, appris les basiques de l’Indonésien et surtout passé de très longues heures à regarder le très beau paysages de rizières en terrasses, de palmiers, cocotiers et villages.

 

Le pompon sur la Garonne: on monte dans un bus indiqué à la hâte par des locaux, on paye le prix fort pour nous rendre à notre destination finale après 6h de trajet dans 2 bus différents et on nous dépose après la nuit tombée dans une ville à l’opposé de notre destination en nous disant qu’on ira pas plus loin aujourd’hui…!

Bilan de cette excursion, on aura été en immersion dans le quotidien des javanais, qui sont d’ailleurs très accueillants, curieux et sympathiques et on aura appris la négociation par la manière forte, nous sommes maintenant des experts ! Il faut savoir que les Javanais tentent toujours de faire payer très cher aux touristes et peuvent inventer des histoires abracadabrantes pour faire prendre le taxi au lieu du bus, même la police entrait dans leurs combines…!

 

Sur le moment c’était parfois un peu pénible, mais avec le recul on est contents d’avoir vu l’Indonésie un peu plus en profondeur et d’avoir expérimenté ces galères qui nous ont beaucoup appris !

Donc, au lieu de notre village de pêcheur, nous avons passé 2 jours vers Cimaja, une station balnéaire réputée pour le surf entourée de belles rizières. Passé 14h, en période mousson, il pleut bergère…!

Heureusement on s’est trouvé un hôtel en plein milieu des rizières. C’est superbe et reposant après ces galères de transport.

 

 

Rassasiés de transports en bus, de rizières et de pluie nous avons décidé de prendre un avion depuis Yogyakarta direct pour Bali…!

Encore 24h de bus depuis Pelabuhan Ratu pour atteindre Yogyakarta… ça nous apprendra à vouloir trop chercher l’authenticité !

A Yogyakarta, nous n’avons pas voulu aller visiter le Borobudur où les autres temples environnants car nous avons trouvé les prix bien trop excessifs pour les touristes ! Plus de 300 000IDR (20 euros) pour le Borobudur, sans compter les transports, c’est le prix de 5 jours à Bagan !

À la place, nous avons passé du temps avec des couchsurfers (un site oú des habitant de la ville proposent de se rencontrer oú d’héberger gratuitement) et nous avons dormi chez la charmante famille de Dewi qui nous a fait goûter le poulet satay, une spécialité indonésienne de poulet grillé avec une sauce cacahuète/sauce soja. Trop bon !

De quoi nous réconforter après nos galères de transport !

Notre étape Java s’est donc terminée en compagnie de Dewi et d’une autre indonésienne à manger des glaces en observant une jeune fille se prendre en selfie en mangeant sa glace pendant plus de 40minutes…!

Infos et bons plans:

– Si vous voulez vous aussi essayer de vous rendre dans ce charmant village de pêcheur nommé Ujung Genteng, nous vous conseillons de bien bien vous renseigner sur la façon d’y aller, ai dis ue sur les prix, et pas seulement en regardant les blogs sur internet.

– Pour aller à Yogyakarta, prenez le train, ça vous évitera de longues heures de bus !

– Ne laissez pas les locaux vous embobiner sur les prix, ayez toujours une idée des prix des transports et des choses que vous voulez acheter. Négociez avec le sourire et prenez ça comme un jeu, vous y parviendrez mieux et vous pourrez même passer un bon moment !

– A Yogyakarta vous pouvez vous déplacer avec le trans yogya mais ne soyez pas à cheval sur les horaires, on a attendu un bus pendant 1h une fois ! (Poisse des transports on vous dit…!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.