Malaysie – escale dans la jungle, urbaine et luxuriante

Kuala Lumpur – la ville qui n’avait pas de charme

Après un gros dodo à l’arrache sur le sol de l’aéroport de Kuala Lumpur (on a quand même réussi à dormir jusqu’à 8h30 ! Si si !!), nous prenons le train express (une grosse arnaque ! Évitez !) et nous voilà comme par hasard au quartier Indien de KL. On rappelle que nous étions censés être en Inde à la place.

Bref on galère a trouver un hôtel pas cher, on est fatigué on a chaud et KL c’est beaucoup trop civilisé pour nous. Après un mois peinards en Birmanie on vous raconte pas le choc d’arriver dans une ville où y’a pas un immeuble de moins de 10 étages, civilisée, commercialisée, aseptisée à outrance.

Wissam était aussi un peu patraque alors on a fait une cure dodo/séries dans notre chambre toute la journée ! (C’est ça aussi les longs voyages, on a un peu besoin de rien faire comme à la maison parfois !)

Le lendemain, découverte de la ville. Et franchement on s’attendait à rien mais on s’attendait pas à une ville sans intérêt comme ça ! Tout le monde fait un monde des petronas tower, 2 tours jumelles assez jolies si on veut, mais ça reste des tours… pas du tout notre délire !

On a essayé de dégoter un petit quartier sympa oú on peut apercevoir la culture malaysienne mais à part des magasins immenses et des immeubles et du hi tech partout on a pas trouvé grand chose.

On s’est donc débrouille pour partir, vite !

Taman Negara – dans la jungle tropicale

On prend deux bus qui nous déposent en fin d’après midi dans une petite ville par laquelle ont peut accéder à la forêt de Taman Negara, une des plus vieille forêt tropicale au monde, les spécialistes estiment qu’elle aurait pas moins de 130 millions d’années ! Cette jungle fait deux fois la taille du Luxembourg et abrite beaucoup d’animaux. Bien sûr, avec le développement du tourisme les animaux se sont concentrés dans les parties les plus reculées, il est donc rare d’apercevoir de gros animaux.

Nous avons fait une balade de 6h par nous mème en empruntant les sentiers balisés. On avait lu qu’il y avait beaucoup de sangsues et encore plus quand il pleuvait… inutile de vous dire que nous sommes arrivés en Malaisie pendant la fin de la saison des pluies et que des trombes d’eau tombaient la veille de notre balade dans la jungle…! On s’était donc bien préparés à affronter ces drôles de bestioles !!

(Je vous laisse admirer notre style: chaussettes par dessus le pantalon pour les empêcher d’atteindre notre peau…!)

Depuis l’entrée du parc, nous avons fait la balade sur les ponts suspendus, impressionnants, qui passent entre les arbres parfois très haut du sol. Très bons points de vues pour observer et surtout écouter les oiseaux. Un super moment !

 

Ensuite on a continué le chemin jusqu’au point de vue. Puis on a voulu sortir un peu des passerelles, tout en suivant toujours le chemin indiqué pour revenir vers l’entrée principale.

 

On faisait pas trop les fiers à se promener tout seuls dans une végétations aussi luxuriante car on entendait quand même beaucoup beaucoup de bruits d’animaux au loin…! Parfois des bruits reconnaissables (geko, gibbon, certains oiseaux… on commence à être calés nature 😉 ) mais parfois braiments bizarres…!

Et on a livré une bataille sans merci aux sangsues qui ne nous ont pas épargnés !!! Gabrielle a même bien paniqué quand on en a trouvé 2 sur une chaussure, 1 sur l’autre, et 1 sur son pantalon qui essayaient de se frayer un chemin…  Brrrr elles sont pas mignonnes à voir !

On n’a pas pu voir beaucoup d’animaux mais beaucoup d’oiseaux, deux gros lézards (très gros même !), des singes et des centaines de sangsues !!

 

On a donc bien profité de notre séjour dans la jungle avant de retrouver la civilisation.

Melacca – mignonne petite ville façon Disneyland

Une journée de bus plus tard, nous voilà à Melacca sous une pluie diluvienne (on aime la mousson…!).

Première impression: une ville mignonne mais tellement rénovée qu’on se croirait à Disneyland (touristes compris).

On y a passé 2 nuits dans une guest house avec un personnel très sympa, surtout Naveen qui est spécialement déjanté mais très attachant !

On s’est baladé autour de China Town, on a admiré les dizaines de bâtiments coloniaux aux styles différents, entre portugais, hollandais et chinois.

La balade de l’autre côté de la rivière est très sympa aussi. Puis on a fini la journée dans un centre commercial gigantesque pour le goûter, on a bien fouiné dans les rayons…! On n’avait jamais vu d’aussi grands centres commerciaux, 3 bâtiments de minimum 3 étages chacun, et c’était très étonnant pour une si petite ville ! On voit que la Malaisie est quand même plus développée que ses voisins, en tout cas dans cette partie. On y a rencontré des jeunes qui nous ont fait la causette, décidément les malaisien sont hyper sympa et accueillants !

 

Bref on a apprécié la visite de cette ville mais il faut y chercher de l’authenticité et s’éloigner un peu des quartiers remplis de touristes.

Voilà pour notre court séjour en Malaisie, qui nous a bien donné envie d’y revenir.

Infos et bons plans:

– Ne prenez pas le KL ekspress, sauf si vous êtes vraiment pressés. Il est horriblement cher comparé au bus ! 40MYR contre une dizaine de ringgit pour le bus (1h de trajet).

– Il est complètement possible de dormir à l’aéroport de Kuala Lumpur en sécurité. Beaucoup de gens le font en attendant leur correspondance. C’est d’ailleurs une plaque tournante en Asie donc n’hésitez pas à prendre vos vols depuis cet aéroport pour que ce soit moins cher. Le hall des arrivées est bien plus calme que le hall des départs.

– Nous n’avons pas grand chose à conseiller à Kuala Lumpur, à part de ne pas forcément manger dans la rue ou alors de bien demander les prix avant ! Ça évitera de payer 9ringgit (2e) pour une assiette de pâtes chinoises pas bonnes du tout (après les mohinga trop bons dans la rue à 50cts en birmanie ça fait drôle…)

– Pour aller à Taman Negara, il y a plusieurs solutions mais nous avons pris un bus pour Jerantut. Il nous a coûté 18,4 ringgit depuis la station de bus de T accessible en métro. Le trajet dure 2h.

Ensuite il faut prendre un autre bus pour Kuala Tahan depuis Jerantut, 1h30 pour 7 ringgit.

– A Kuala Tahan nous avons payé 30MYR à Mahseer Chalet pour une chambre sans petit déjeuner. (Bouilloire à disposition)

– Nous avons passé notre temps à manger des burgers (pas terribles mais ça nous a changé du riz 😉 ) car c’était le moins cher qu’on a pu trouver ! 4MYR le cheese burger.

– Pour aller à Melacca nous avons pris un bus depuis la station TBS de Kuala Lumpur pour 10MYR, 2h de trajet. Ensuite il existe un bus pour 2MYR qui dépose au centre de Melacca, le 17.

– Nous avons dormi au Traveller’s Lodge pour 40MYR avec petit déjeuner. Le personnel est très sympa !

– Pour manger:

L’indien dans la rue de la guest house est très bon et pas cher du tout !

Le brocanteur juste à côté de la guest house est bon aussi et abordable pour un budget backpacker (autour de 4MYR le plat), contrairement aux restos de Chinatown que nous avons soigneusement évités !

– MEGA BON PLAN BACKPACKER: la laverie voisine de la guest house propose des machines et sèche linge. Le tout est fait en un peu plus d’une heure. 3MYR les 6kg pour la machine, 4MYR pour sécher.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.