Koh Tao – Quelques jours au paradis

Encore un train de nuit, mais cette fois ci en 2eme classe-s’il vous plaît-nous dépose au quai de Chumphon à l’aube, pour prendre le ferry au lever du soleil dans les brumes pour Koh Tao, l’île de la tortue.

wp-1487047126708-2736x3648.jpg

 

Cette île est réputée pour être la moins chère « du monde » pour y passer le PADI Open water-ou niveau 1 de plongée-et nous avions prévu de nous y arrêter pour cette raison précise.

Nous avons bien failli remettre ce plan en question à cause des inondations importantes qui ont eu lieu au début du mois. Au final, après de longues hésitations, nous avons choisi d’y aller car le prix du PADI est environ 100 euros moins cher qu’ailleurs en Thaïlande et surtout, inclut l’hébergement (non négligeable !), quitte à se taper la pluie.

Arrivés à Koh Tao, nous prenons directement le taxi de l’agence de plongée pour aller dans le Sud, qui est dit moins touristique que l’ouest de l’île et c’est ce que nous recherchons.

On arrive dans un centre de plongée au bord de la mer, vue sur la magnifique côte Sud avec un petit bar en bois qui surplombe l’eau, et cerise sur le gâteau, il fait beau !
Les cours ne commencent que le soir même donc nous avons le temps de découvrir l’île.

wp-1487047130131-2736x2052.jpg

wp-1487071845123-2736x1824.jpgwp-14870718395701-2736x1824.jpg

 

La plupart des gens louent un scooter pour l’explorer mais nous savons que nous allons passer les 3 prochains jours à plonger et que notre nouveau quartier compte suffisamment d’adresses pour que nous n’ayons pas besoin d’un scooter.

À savoir: à Koh Tao, ça grimpe sévère ! On était encore une fois les seuls à pieds, à grimper aux sommets de l’île pour ensuite redescendre sur les petites criques. Ça en a fait marrer plus d’un !

wp-1487047151937-2736x3648.jpg

wp-1487047158612-2736x3648.jpgwp-1487047148070-2736x3648.jpg

Après une aprem à se baigner sur les différentes plages paradisiaques, premiers cours théoriques sur la plongée suivi de 3 jours uniquement consacrés à ça.

On a vraiment adoré notre séjour sur la plage de Chalok bay, matin midi et soir avec vue sur la baie. La plongée était hyper chouette aussi, des coraux remplis de poissons en tous genre et on a même pu voir des raies, barracudas, anémones et autres gros poissons multicolores !

Une fois le PADI en poche, on décide de s’éterniser un peu sur cette île, se reposer de ces 3 jours bien crevants avant de repartir à l’aventure vers le Myanmar (et sachant qu’on a pas choisi le passage de frontière le plus pratique, ça promet d’être folklo…! La suite au prochain épisode…)

On se déniche un des petits bungalows sur la plage qui nous faisaient de l’oeil pour 400 baths-10e et nous voilà partis pour 2 jours à buller sur la plage !

dsc00835-2736x1824.jpg

wp-1487071831394-2736x1824.jpgwp-1487071821745-2736x1824.jpgwp-1487047141433-2736x2736.jpg

 

C’était sans compter sur la météo, un peu pluvieuse, beaucoup nuageuse, mais on était prévenus !

Ça nous a pas empêchés de chiller dans nos hamacs, à préparer la suite du voyage (le voyage au long cours demande quand même un peu de temps geek pour savoir où on va mette les pieds…), vous écrire un peu, bouquiner, sympathiser avec les locaux, regarder passer les poissons, admirer la vue et ouvrir des noix de coco tout seuls…!

A Koh Tao, il y a énormément de Birmans ! Ils sont reconnaissables par leur thanaka sur le visage, une espèce de poudre/crème qu’ils mettent sur leur peau pour la protéger entre autre du soleil. Ca a été une introduction et une bonne transition pour nous vers notre prochaine étape…! Et du coup on a pu apprendre les premiers mots en birman 😉

Infos et bons plans :

– le ferry part de Chumphon à 7h, 13h et 19h. La compagnie la moins chère est Songserm (3h de voyage pour 500baths-13e). Lomprayah fait le voyage en 1h30 pour 600baths.

– Depuis Phetchaburi, nous avons pris le train de nuit pour 280baths-7,5e (2ème classe) qui part à 22h et arrive à 4h du matin. Avec nos billets Songserm, le bus nous a emmenés de la gare au port gratuitement. Il y environ 12km entre les deux.

– Pour le PADI, nous nous étions renseignés sur internet pour trouver le moins cher avec hébergement compris, cherchez un peu car malgré ce que nous avions entendu, il y a des différences de prix qui peuvent être importantes, mais avec des prestations différentes aussi !

On avait repéré l’Open water à 9800baths-260e chacun dans le sud de l’île, 4nuits comprises mais une rabatteuse Buddha View nous a proposé 400baths-10e de moins dans le bateau et on a accepté.

Si vous vous en fichez d’être à Sairee beach ou Mae Sot (bien plus touristique et fêtard), et si vous avez un peu de temps à consacrer à la recherche, nous vous conseillons de vous promener dans l’île pour trouver des tarifs plus intéressants. Prenez bien en compte ce que comprend le prix, nous avons vu des prix autour de 7500baths mais pour le SSI, sans hébergement et au port de Mae sot (pas le même cadre).

– D’après ce que nous avons compris, le PADI et le SSI sont similaires aux bas niveaux, il existe des passerelles entre les deux formations et c’est seulement aux niveaux plus élevés que PADI est plus technique. Nous avons choisi PADI parce qu’on s’est dit que c’était ptet plus reconnu et plus facile de prouver que nous avons l’OW pendant notre voyage mais à chacun de décider !

Il nous semble important d’insister pour avoir un instructeur français afin que tout soit le plus clair possible et éviter toute inquiétude. C’est aussi plus simple à comprendre et plus pratique pour le test final !

– Nous avons plongé avec Buddha View à Chalok et nous sommes plus que satisfaits de leur prestation. Notre instructeur français était passionné et passionnant et nous a donné l’occasion de vraiment profiter de nos plongées. Nous n’étions que tous les deux, ce n’est pas toujours le cas mais apparemment y’a jamais foule de français et au pire les groupes sont de 8 max. La vue depuis la salle de cours est vraiment magnifique, le restaurant sert de bons plats a des prix très raisonnables, les boissons chaudes et l’eau fraîche sont offertes toute la durée du séjour et leurs chambres sont d’un confort suffisant (draps propres, petite terrasse, douche froide et toilettes).

– La plage Sai Nuan au sud ouest de l’île est un petit paradis. Les bungalow sont d’un confort très spartiate (pour le prix c’était correct) et le restaurant propose des bons plats à bons prix. on ne saura jamais si c’était une erreur de la part de la propriétaire mais nous avons payé le bungalow sur la plage moitié prix…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.