Wildlife friends foundation in Thailand – voir des éléphants de manière responsable.

La Thailande est un pays très touristique et nombreux sont les touristes qui rêvent de voir des éléphants et d’être en leur contact.

Un très bon filon pour les agences qui utilisent ces animaux pour faire toujours plus d’argent sans se soucier de leurs conditions de vie et qui proposent nombres de balades à dos d’éléphants, ou de photos d’éléphants-enchaînés-contre de l’argent.

Nous sommes convaincus que si les touristes prenaient conscience de ce que subissent ces animaux juste pour leur plaisir, ils participeraient de moins en moins à ce genre d’interactions et le tourisme autour de ces animaux pourrait prendre une forme bien plus durable et respectueuse.

Cet article peut paraître moralisateur et ennuyant pour certains d’entre vous mais comme vous le savez peut être déjà, le sujet des animaux est très importants pour nous et il nous tient à cœur d’en parler.

D’abord, il faut savoir que contrairement à ce qu’on peut penser, le dos d’un éléphant n’est pas fait pour porter de lourdes charges. Si cet animal a une puissance immense, il n’est en fait pas vraiment résistant. Sa colonne vertébrale n’est pas soutenue par des muscles suffisants et porter des personnes sur le palanquin (sorte de siege) leur abîment réellement le dos. Leur dos est censé être bien bombé, et il se courbe à mesure des années passées à porter des gens en même temps qu’il se couvre de cicatrices des blessures que provoquent le palanquin.

dsc00733-2736x1824.jpg

Porter de lourdes charges abîme également les jambes et les articulations de ces animaux qui ont parfois déjà du mal à supporter leur propre poids toute leur vie.

Mais au problème du poids des touristes s’ajoute la problématique de l’asservissement de l’animal à l’homme. L’éléphant est un animal qui peut être très dangereux et agressif. Il ne se laisserait jamais monter dessus dans la nature, il faut donc le soumettre à l’homme et casser tout instinct animal.

Pour cela, les éléphanteaux sont capturés dans la nature, séparés de leur mère et ils subissent un rituel de plusieurs jours,le phajaan, qui les soumet totalement à l’homme. Ce rituel est d’une extrême violence et sera suivi d’années de traitements violents pour que l’éléphant obéisse à son mahout. De plus, les éléphants sont très souvents enchaînés et gardés dans des endroits très restreints, parfois en plein soleil, on peut leur interdire de s’asperger d’eau et de boue (ce qui protège leur peau) pour ne pas déranger les touristes et leur faire subir de nombreuses choses qui, au final, en font des objets.

wp-1486813885681-2736x3648.jpg

Il faut donc partir du principe que monter sur le dos d’un éléphant, lui cause forcément du tort, même sans nacelle, même s’il est dans un environnement protégé.

Pour ne pas participer à tout cela, il existe un moyen beaucoup plus intéressant d’être au contact de ces animaux incroyables. Des centres de protection des animaux, qui achètent les éléphants trop vieux ou trop souffrants pour les balades (ou parfois ont la chance de pouvoir récupérer des éléphants plus jeunes) et qui leur offrent une nouvelle vie dans un environnement protégé et qui ne proposent ni de les toucher, ni de monter sur leur dos (un éléphant n’est pas un chien, si il se laisse toucher ou trop approcher, il y a forcément quelque chose qui le pousse à le faire, privilégier donc les centres qui limitent l’interaction…)

C’est le cas de Wildlife Friend Foundation in Thaïlande qui ne s’occupe pas que des elephants mais de nombreuses espèces, souvent issues du commerce des animaux de compagnie. Ce centre propose du volontariat, ou des visites à la journée.

Le centre comprend une partie avec différents animaux, la plupart utilisés comme animaux de compagnie, ou de spectacle. Nous avons passé la matinée à les rencontrer et entendre leurs histoires plus insensées les unes que les autres.

Il y a cette femelle gibbon qui appartenait à un homme qui la prenait pour sa femme, l’emmenait au cinéma, la faisait dormir dans son lit (et ce que ça implique) et qui n’a pas supporté que cet homme ait une vraie femme. Ou ce crocodile qui était gardé dans un jardin et qui grandissait… Ils sont condamnés à vivre en captivité, dans des enclos trop petits pour eux, seuls car inadaptés à vivre avec les autres animaux et ne sachant plus de laver ou se nourrir seuls.

dsc00751-2736x1824.jpgdsc00752-2736x1824.jpgdsc00742-1824x2736.jpg

Le centre a un programme de réintégration des animaux dans leur milieu naturel quand c’est possible, mais cela requiert un instinct animal et une capacité des animaux à pouvoir retrouver un instinct de vie en communauté.

wp-1486813881410-2736x3648.jpgwp-1486813895930-2736x3648.jpg

L’autre partie du centre est consacrée aux éléphants. Ils en ont 18, certains vivent seuls ou à deux, d’autres ont réussi à recréer une petite famille.

Les vies de ces éléphants sont parfois tragiques, et c’est difficile de voir à quel point tout instinct animal les a parfois quitté. Une des éléphant ne se lave plus seule, ne pouvant mettre son corps dans l’eau, elle reste seule et ne peut être au contact d’autres éléphants, elle a adopté des stéréotypies et balance la tête toute la journée. La plupart des éléphants a la peau brûlée, les cils coupés, plus de défenses, et le dos courbé.

Nous avons participé au nourrissage d’une des éléphants, l’avons promenée et douchée.

wp-1486813890640-2736x2052.jpgwp-1486813877391-2736x3648.jpg

Cette journée était hyper intéressante et enrichissante pour nous. On a quand même eu beaucoup de peine pour ces animaux et ce qu’ils sont devenus pour le simple plaisir de l’homme.

Nous étions un peu sceptiques au départ mais au fil de la visite on s’est rendu compte que le centre s’occupe vraiment bien d’eux, ils ont l’air de faire du mieux qu’ils peuvent pour qu’ils se sentent le mieux possible, dans des enclos les plus grands et adaptés possibles.
En bref, payer pour que ces animaux magnifiques soient bien traités et passer la journee en leur compagnie ça apporte quand meme bien plus de plaisir que de leur monter dessus !

Infos et bons plans :
– Le WFFT est à une 40aine de km au Sud Ouest de Phetchaburi. Pour 200baths par personne, un taxi peut venir vous chercher à votre hotel à Cha am ou Hua hin.
La journée au centre coute 1400 baths et dure de 10h à 15h30, repas compris.
Ils proposent aussi de faire du volontariat, payant.

– Nous avons loué un scooter à Phetchaburi pour 300 baths la journée et nous avons adoré la route pour y aller, les sourires et les coucou des gens, un super moment !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Wildlife friends foundation in Thailand – voir des éléphants de manière responsable. »

  1. Salut les techos ! Ah non c’est les touristes je confond désolé (trop habitué chez cap wis comprendra da dia) !

    Eh bah dis donc j’en ai loupė des articles de wis and gabî en 1 mois !! C’est pas que je vous avais oubliė hein, mais ca y est j’ai pris du temps pour vous lire 🤗
    On est tous avec vous a vous suivre donc profitez bien et continuez a partager. ❤

    Biz de Julie et la Guigu t’as vi ! ☝️☀️

    Ps : je veux plus de photo avec ta tete comme sur le scooter Wissam 😝🛵

    J'aime

  2. Eoooo!!!! ca va??? T’as peur des éléphants???? On voit que vous allez très très bien!!!
    Ici, tout continue pareil.

    Bisous de l’équipe SYLAé

    J'aime

    1. Hé Cristina! Qué?????? 😉
      Moi peur des éléphants??? Jamais! Par contre, les chiens errants et les singes sauvages,un peu plus…!!!
      Mais oui tout va très bien ici, on s’éclate! Je vois que c’est l’éclat aussi pour vous! Amusez vous bien les SYLAésiens!! Bisous de très loin de nous deux!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.