Chiang Mai – Chill et rencontres

Nous vous disions donc, le train de nuit…!

Par soucis d’économie et parce qu’on aime bien concentrer nos dépenses sur des activités chouettes plutôt que sur l’hébergement, nous avons choisi de faire le trajet Sukhothai-Chiang Mai en train de nuit en 3ème classe et sans couchettes ! Dingos dingos !

En vrai on n’a pas vraiment choisi, on pensait que les couchettes c’était pas cher mais détrompons nous (bon en vrai c’est environ 1000 baths soit 27 euros mais c’est 3 fois le prix d’une chambre !). Du coup après s’être tapé le bus pour aller jusqu’à Phitsanulok on s’est dit qu’on n’était pas venu jusque là pour rien alors on a pris les moins chères… 175 baths messieurs dames ! Et c’était épique, une nuit douce comme on les aime !

Assis, sur des banquettes de 2 places qui se font face, les fenêtres et la porte du sas grandes ouvertes, lumières allumées toute la nuit, moustiques, puces qui ont fait de nos pieds un festin et beaucoup de monde…! Et pour couronner l’aventure, départ 21h ( en comptant les 40 minutes de retard) arrivée 5h du mat (en comptant aussi le retard). Autant dire qu’on a essayé toutes les positions dans lesquelles pouvait se mettre notre corps et qu’on a dormi comme des bébés… le lendemain !

En tout cas, on a passé 4 jours à Chiang Mai, « capitale du nord », une ville où il fait bon vivre, entourée de montagnes où vivent des ethnies et des éléphants menacés par le tourisme de masse qui s’abat sur la région, et où la forêt est luxuriante.

En cherchant bien on a trouvé un quartier tranquille comme il faut, dans le nord-est de la vieille ville, où il y a des petites rues mignonnes, des restos sympas à tous les coins de rues, des murs colorés, des palmiers/bananiers partout, des guest houses à prix raisonnables avec des hamacs au calme et des petits marchés au top. Le bonheur on vous dit !

dsc00596-2736x1824.jpg

Bien touristique le bonheur, y’a que des européens là bas, mais parmi eux on a rencontré 3 suisses et une bordelaise voyageurs autour du monde depuis 4 et 9 mois, des gens extra qui ont partagé leur bons plans, leurs soirées et leur sourires avec nous. Alors on a beaucoup chillé et un peu visité et c’était top après avoir couru partout pendant une semaine.

dsc00580-2736x1824.jpgdsc00575-2736x1824.jpg

On a aimé prendre un scooter et se perdre dans la jungle, trouver un village Hmong au coucher du soleil, boire du café montagnard produit dans le champ d’à côté, se laisser guider dans un temple en pleine jungle sans touristes (Merci Charlex !), se faire masser à la thailandaise, se balader dans le sunday market plein d’authenticité, observer les passants les pieds en éventails dans nos hamacs, regarder les locaux supporter leur poulain durant un match de Muay Thai, se retrouver dans une soirée tourdumondiste chez des bloggeurs qu’on suit depuis des mois (merci Novo monde !), prendre des cours de cuisine thai, se faire nos premiers copains backpackers (merci Oula-oups !) et espérer les revoir.

 

On a moins aimé l’aspect hyper touristique de Chiang Mai, le night bazaar sponsorisé Starbucks et KFC et surtout les propositions pléthotiques de trek à la rencontre des ethnies qui deviennent peu à peu dépendantes de ce tourisme, à dos d’éléphants maltraités de sucroit (nous y reviendrons…).


Nos bons plans:

– Se régaler de la gastronomie du nord, SURTOUT le mango sticky rice, du riz gluant avec une sauce au lait de coco servi avec une demi mangue, on en rafole ! Tester aussi le Khao soy, spécialité du coin avec des noodles croustillantes. Le cooking love est un endroit pas (trop) cher et sympa.

– Les auberges du nord-est et notamment la Vida, avec sa propriétaire hyper aimable, de confiance et de bons conseils. On y est revenu pour louer les scoots et pour les cours de cuisine alors qu’on n’y dormait plus (plus de chambres dispo). 18terrace est cool aussi.

– L’école de cuisine Thai cottage qui propose de cuisiner un choix de 6 plats (dont le mango sticky rice en dessert, le kiff absolu !), bonne ambiance, une prof très sympa, pédagogue et patiente. 800baths la demi journée de 9h à 13h30, petit tour pédagogique au marché du coin, copieux repas et boissons compris.

– La visite en scooter (200 baths les 24h) du Doi Suthep (temple doré, majestueux, qui vaut le détour, 30 baths l’entrée), en s’arretant à mi chemin au Wat Pha Dat (gratuit), joli lieu de sérénité absolu, dans une forêt luxuriante. Il est possible de monter jusqu’en haut pour voir le Doi Suthep à pied, ça a l’air de grimper dur, à voir pour prendre un bus qui emmène proche du lieu.

– Les massages de la prison pour femmes, qui a mis en place un programme de réinsertion de ces femmes dans la société via le massage et la restauration. 200 baths le massage d’une heure ou 400 baths les 2 heures, arriver avant 11h du matin pour avoir une place. Ou à défaut le centre des ex prisonnières, juste à coté, mêmes tarifs. Remarque à noter et pas des moindres, les massages thai ne sont pas doux, on te tire dans tous les sens et tout ton corps craque sous les manipulations des masseuses. Mais on en ressort léger comme une plume !

– Le saturday et le sunday market pour lesquels un quartier entier est bloqué aux voitures, il y a des spectacles de rues et des stands de nourriture (miam), de vêtements (peu chers mais pensez à négocier ils aiment bien ça !), chapeaux et objets faits mains.

– Pour le muay thai, on n’a pas tellement eu le choix que d’aller au Taphae stadium (400 baths de 21h à 23h30), on avait peur que ce soit un spectacle à touristes mais en fait c’était un soir où il n’y avait que des thai de la région qui combattaient, avec des locaux qui les supportaient du coup on a quand même apprécié les combats et l’ambiance. Si vous vous y connaissez plus renseignez vous pour les autres stadium par exemple le Kalare et le Kawila boxing stadium (un peu plus chers mais peut être plus d’enjeux dans les match).

– Discuter avec les moines du temple Wat Phra Sing (magnifique !) à l’ombre des arbres afin de mieux comprendre leurs vies et découvrir le bouddhisme.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chiang Mai – Chill et rencontres »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.