Ayutthaya and Sukhothai – Sérénité et histoire

Après 3 jours à Bangkok, direction le nord pour une escapade culturelle. Première étape, Ayutthaya. Un train rustique en compagnie de locaux (15 baths soit 40cts pour 2h de trajet) nous mène à destination.

wp-1484921877766-2736x3648.jpg

On se trouve une auberge très sympathique, avec une propriétaire aussi charmante que les lieux pour se poser pour la nuit, et on file vers le centre historique de la ville.

wp-1484918578166-2736x1824.jpg

Ayutthaya fut la capitale du royaume Siam du 14 au 18ème siècle et était une des villes les plus riches du monde. Son apogée pris fin en 1767 quand l’armée Birmane vint la piller et la mettre à sac. Il ne reste aujourd’hui que les vestiges de sa splendeur.

wp-1484918542841-2736x1824.jpgwp-1484918550684-2736x1824.jpgwp-1484918608878-2736x1824.jpg

Nous n’avons fait qu’une partie de la ville car nous n’avions pas mesuré l’importance du site et si c’était à refaire, nous resterions probablement un jour de plus.

On a quand même bien pu profiter de l’ambiance extremement paisible, pleine de sérénité et de spiritualité des anciens temples. Ces lieux sont magnifiques et vraiment impressionants.

wp-1484918635102-2736x1824.jpgwp-1484918648322-2736x1824.jpgdsc00375-1824x2736.jpgwp-1484918686298-2736x1824.jpg

dsc00304-2736x1824.jpg

La ville d’Ayutthaya ne présente pas de grand intéret mais on a aimé explorer le night market et y manger les spécialités locales, notamment le « ragout » cuit dans un récipient en terre posé sur notre table.

wp-1484921870904-2736x3648.jpg

Nos bons plans:

– La guest house Baan Lotus, sa terrasse sur l’eau et ses hamacs à l’ombre des arbres. Mais surtout sa propriétaire, charmante et de bons conseils. 600 baths néanmoins pour une chambre avec salle de bain et clim (on a beaucoup dépassé le budget mais après Bkk ca nous paraissait très abordable.)

– Louer un vélo pour être libre et ne pas marcher des heures…!


Le lendemain, départ pour Sukhothai: 400km au nord de Bangkok. Sukhothai fut la première capitale du royaume du Siam avant le 13ème siècle après avoir appartenu aux Khmers. Son site historique est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité (rien que ça !).
Sukhothai comporte deux parties distantes de 12km: Old Sukohthai avec ses temples en ruines et New Sukhothai, la nouvelle ville avec les guest house, les marchés, les bars et restaurants.

On accède au parc historique avec une espèce de bus local, très pittoresque en 30 minutes pour 30 baths par personne (moins d’un euro), ou alors en taxi/tuk tuk mais vous l’aurez compris ce n’est pas notre mode de déplacement préféré 😉

dsc00313_1-2736x1824.jpg

On a visité le parc historique en une journée, en louant des vélos (30 baths la journée). De même qu’Ayutthaya, les ruines sont hyper belles, peut être moins majestueux qu’Ayutthaya pour Gaby mais ce qui est vraiment chouette à Sukhothai ce sont les lotus sur les plans d’eau entourant les temples (y aller le matin pour pouvoir les voir ouverts !)

wp-1484918508907-2736x1824.jpgwp-1484918499016-2736x1824.jpgwp-1484918487683-2736x1824.jpgwp-1484920833523-1824x2736.jpgwp-1484918592403-2736x1824.jpg

L’anecdote:

On rencontre des voyageurs dans le bus pour Sukhothai avec qui on sympathise. Arrivés à la gare routière ils nous proposent de prendre un tuk tuk avec eux (chose qu’on ne fait JAMAIS, quitte à marcher 2km) et aller à l’auberge où ils ont réservé pour voir si on trouvait une chambre. Arrivés à leur auberge, trop cher pour nous, on se fait indiquer le quartier des guest house moins chères mais bien sûr on se trompe de chemin. Ca nous fait pas tilter (mauvaise intuition tout de même mais passons…!) quand on prend un chemin de terre qui longe des maisons sommaires et une rivière bordée de terre et de travailleurs à chapeaux de paille… mais pas d’auberges en vue !

wp-1484921895715-2736x3648.jpgwp-1484921890194-2736x2052.jpg

Après une BONNE demi heure sous le soleil, la chaleur, à marcher nos sacs sur le dos et à force de s’enfoncer dans des endroits visités que par les locaux, ils finissent par nous indiquer une route où trouver des auberges. On marche encore et… vous devinerez jamais où on s’est retrouvés…..

Et si ! à la gare routière précisément ! Avec les chauffeurs de tuk tuk qui se foutaient bien de nous ! Hors de question de repayer un tuk tuk alors nous voici repartis à pied un poil agacés ! Mais au final, sans rire, on trouve un autre petit chemin en terre à travers des maisons locales qui nous mène en 10 minutes à peine (!!) au centre ville (ca valait bien la peine de mettre le prix d’un repas dans le tuk tuk tèh !).

Ca nous a bien conforté dans notre idée que marcher c’est quand même vachement plus cool que de prendre le tuk tuk même si c’est crevant. Bilan de la journée: une marche fatiguante mais trop belle au coucher du soleil dans un recoin de cette ville quelconque et une auberge moins chère que la premiere mais à 5minutes (littéralement) de la première…!
Voilà pour ces deux villes qu’on a vraiment appréciées, et c’est rempli de sérénité et de spiritualité que nous nous remettons en route vers Chiang Mai (encore plus au nord), par le train de nuit (toute une aventure…! à suivre…).

wp-1484918619976-2736x1824.jpg

Infos pratiques:

Depuis Bangkok, Ayutthaya est accessible en bus (50 baths 1h30) ou en mini van (60 baths 1h) mais nous avons choisi le train premièrement pour son prix record de 15 baths en 3ème classe mais surtout pour l’experience que c’est de passer 2h avec les locaux, observer leur culture, voir les vendeurs ambulants faire des aller retour avec leurs fruits en poche plastique, leurs gateaux locaux, leur cannettes de café froid et maintes choses encore ! Le train en lui même est une experience en soi 😉

Pour aller à Sukhothai de Bangkok comme d’Ayutthaya le plus simple nous a paru le bus (7h de Bangkok de 300 à 500 baths, 5h d’Ayutthaya 400 baths) car sinon il faut prendre le train jusqu’à Phitsanulok puis le bus jusqu’à Sukhothai (1h).

/!\ ATTENTION aux trajets en bus en Thailande, il y a de nombreux vols d’argent et autres choses de valeur dans les bagages en soute, gardez bien les choses de valeurs avec vous ! On a déja rencontré 2 personnes qui se sont fait voler ! Quand c’est possible, essayez de réserver le bus par votre auberge, surtout si vous avez eu l’impression que vous pouviez leur faire confiance.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ayutthaya and Sukhothai – Sérénité et histoire »

  1. Quoi? Y a des tuktuk!
    C’est parce qu’ils sont pas aussi confortables que les Uber de Bdx que vous les preniez pas?
    Trop habitués au confort! 😉

    J'aime

Répondre à Ken-ToujoursCasseCouille Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.