Bangkok – La ville aux taxis roses

​Sawadi Bangkok !

5 janvier, 10h00 : après 20h de voyage et 6h de décalage horaire, nous voilà avec nos sacs à dos dans la chaleur de Bangkok, au beau milieu des voitures, motos et tuk tuk de toutes les couleurs, à chercher un moyen de rejoindre l’auberge par les transports en commun ! On se rend compte aujourd’hui que nous sommes bien les seuls à ne pas prendre de taxi
pour faire ce trajet… !

Mais ça a été pour nous une excellente entrée en matière, et quel dépaysement d’avoir à demander autour de nous quel bus prendre où et surtout dans quelle direction pour ensuite se retrouver dans le dit bus, fenêtres et portes ouvertes avec une personne qui fait payer les billets en hurlant à tout va à travers la porte du bus grande ouverte… ! On a réussi tant bien que mal à trouver notre chemin et à arriver à l’auberge juste plus de 3h après l’atterrissage 😉

wp-1483966176136-2736x1824.jpg

Un des différents types de bus de Bangkok

Bangkok est une ville pleine de vie, d’odeurs et de bruits où traverser la rue est un défi et où l’on passe de grands boulevards sans âme à de charmantes petites rues étroites, colorées et animées.

On a aimé se perdre dans le tourbillon de cette ville, choisir notre repas parmi les centaines d’étals qui courent les rues,  manger sur une table en plastique à cheval entre le trottoir et la rue (mais toujours en se régalant), contempler les temples dorés, admirer la sérénité de ces lieux sacrés, juste profiter de l’ambiance des différents quartiers et tenter de dénicher les perles les plus authentiques possibles.

dsc00059_1-2736x1824.jpg

wp-1483966153778-2736x1824.jpgwp-1483966185378-1824x2736.jpgwp-1483966144318-2736x1824.jpg

Pour l’anecdote, on a voulu aller dans un bar à concerts « thai » avec des chanteurs et danseurs originaires du Nord de la Thailande. On constate sur le plan que ce lieu est reculé mais proche du bord d’une des rivières du centre de Bangkok, alors on s’est dit qu’on pourrait y aller en bateau.

On se retrouve un peu au hasard de notre chemin sur le quai d’une espèce de bateau bus avec uniquement des locaux et tout écrit en thai… Une fois notre direction trouvée, une grande barque arrive à toute allure, il faut sauter dedans à la hâte en s’accrochant à une cordelette. Vous auriez dû voir nos yeux émerveillés par un plaisir simple mais tellement typique (et surtout les yeux étonnés des locaux qui se demandaient bien comment on s’était retrouvés là… !)

img_8188-1-2736x3648.jpg

Le bateau bus qui emmène les passagers d’un arrêt à l’autre le long de la rivière

On finit par arriver au lieu du concert : la porte du bar s’ouvre sur une grande salle avec une scène sur deux étages où une chanteuse tout habillée de strass et de paillettes est entourée de ses danseurs tout aussi folkloriques ! Personne ne parle anglais et on se démène avec les signes et le peu de thai qu’on connait pour commander quelque chose. Ca devait être une première pour le serveur qui ne nous a pas quitté et qui nous resservait à chaque fois que notre verre se vidait… ! (à moins que ce ne soit l’habitude du lieu)

Voilà pour la première étape de notre aventure, prochain arrêt : Ayuttayah et un peu plus de calme !!

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Bangkok – La ville aux taxis roses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.